30 C
Abidjan
mercredi, novembre 29, 2023
spot_img

Municipales 2023, la campagne électorale se déroule dans la paix et la tranquillité à Attiegouakro

Ouvert le 25 Août dernier, la campagne électorale pour les municipales et les régionales se déroule parfaitement bien dans la région du bélier où aucun incident majeur n’est pour l’instant signaler.

Dans la commune d’attiegouakro, les candidats se livrent dans la plus belle des ambiances la bataille électorale sans aucune animosité.

Le candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la paix (RHDP), Kouame Kouakou N’zouako Gérôme était ce mardi avec toute son équipe de campagne au quartier kouadio-Yaokro dans la commune d’Attiegouakro où il a exposé sa vision d’une commune famille dans laquelle les filles et fils se mettent ensemble pour garantir un mieux être aux parents.Sous une pluie battante, Kouakou N’zouako Gérôme, le candidat du RHDP est allé au contact des populations pour apporter une réponse à plusieurs de leurs doléances notamment dans le domaine de l’éducation où il a promis le démarrage de la construction dans les prochaines semaines d’une école primaire publique pour désengorger celle existante.

À cela le maire sortant à fait savoir aux femmes dudit quartier de la disponibilité d’un fond pour l’autonomisation de la femme de Attiegouakro à la coopec de Yamoussoukro. Profitant de cette cérémonie monsieur Kouame Kouakou N’zouako Gérôme à fait dons de kits agricole composé de machette, bottes, presseuse de manioc etc…

Dans la même journée, Konan N’guessan Anatole, le candidat du PDCI-RDA à la mairie d’attiegouakro rentré du village de Gofabo avec son équipe, lui fait le bilan d’une journée ardue de campagne auprès des populations.Conseiller municipal depuis plus de 22 ans à Yamoussoukro, le délégué du parti septuagénaire (PDCI-RDA) de la zone d’attiegouakro 2 originaire du village de Maounou-Nanafoué veut mettre son expérience au service des populations de la commune.

« J’ai été au service des communautés à Yamoussoukro depuis plus de 22 ans entant que adjoint au maire de 2001 à 2018, aujourd’hui ma localité est érigée en commune pourquoi ne pas mettre mon savoir faire au service de ma communauté ? C’est pour cette simple raison que je suis candidat à la municipalité de Attiegouakro pour apporter mon expertise d’agent de développement « , a-t-il expliqué avant de se dire confiant pour sa victoire pour la simple raison que la zone est majoritairement PDCI.

Le journaliste-écrivain, Charles Pemont, candidat indépendant était quand à lui dans l’un des plus gros village de la commune, Maounou-Nanafoué où il expliquait aux populations locales son envi de continuer à servir la communauté car pour lui l’action communale est un sacerdoce au service de la communauté à laquelle il apporte son appuis avec ces propres moyens depuis plus de 20 ans.

« Depuis plus de 20 ans, je suis au service de mon peuple avec mes maigres moyens, maintenant j’estime que avec tous les projets que j’ai pour le développement de la commune, si je suis élu que j’ai un petit budget pour travailler, je peux trouver des fonds additionnels parce que je sais les cherchés et passer dès mon élection par d’autres moyens de financement pour faire de ma commune, une commune moderne « , a expliqué monsieur Pemont.

Le candidat indépendant, journaliste-écrivain se dit confiant quant à sa victoire malgré la pesanteur tragi-comique de la transhumance sur laquelle compte les autres candidats, il dit avoir 4 à 5 projet par village durant sa mandature s’il est élu au soir du 02 septembre 2023.

Le quatrième candidat sur la liste, Joël Kouamé était dans la même journée du mardi 29 septembre 2023 à Broukro où il demandait le suffrage de la population dudit village pour apporter une réponse positive aux souffrances qu’elles vivent.M Kouamé dit être la réponse au développement de la commune d’Attiegouakro, une petite commune qui a besoin d’une nouvelle couche de peinture.

Le jeune candidat, Joël KOUAME d’attiegouakro, a choisit la campagne de proximité (porte à porte) ou l’opération « kôkô » pour faire passer son message.

Les élections municipales et régionales se dérouleront le samedi 02 septembre 2023 sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

silvere Bossiei

Articles liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,000FansJ'aime
900SuiveursSuivre
11,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Articles récents