29 C
Abidjan
jeudi, février 22, 2024
spot_img

Côte d’Ivoire – Régionale : Avant le verdict final du conseil d’État, la victoire de Serey Doh selestin passée au scanner

L’élection régionale du 02 septembre 2023, dans la région du Guemon, s’est soldée par la victoire évidente et sans ambages du président sortant Serey Doh selestin, candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la paix (RHDP) face à huit (8) autres candidats malgré les casses perpétrés à kouibly avec un écart de plus de 13 milles voix de différence entre lui et le deuxième candidat Billaud Daniel candidat du PPA-CI et seulement sur la base de la somme des résultats de trois départements (Duekoue, Bangolo et Facobly) sans le résultat de kouibly qui est seulement de 2000 voix.

S’il est vrai que, bien avant le scrutin, aucun analyste politique ne pariait sur une victoire de l’émissaire du RHDP pour des raisons politiquement évidentes, Adjaro dont le parti est organisateur de ces élections, lui, croyait en sa victoire même face à des militants RHDP candidats indépendant.

Face aux ‘’hallucinations’’ des candidats malheureux, il convient, pour nous, de jeter à nouveau, un regard rétrospectif sur les résultats du scrutin du 02 septembre dans le Guemon afin de sortir du rêve leibnizien, tous ceux qui croient encore à l’annulation de cette élection.

En effet, après avoir reçu tous les procès verbaux des quatre coins de la région, l’ex secrétaire d’État aux affaires maritimes demeure même avec le plus grand miracle chez les perdants, vainqueur du scrutin malgré l’annulation des résultats de kouibly pour des raisons qu’on connait tous, de mauvais perdant instrumentalisés par des éternels aigris du parti au pouvoir qui prennent pour responsable de leur réveil tardif, au sein du parti présidentiel, le président sortant du conseil régional du Guemon, Serey Doh selestin dit Adjaro.
Durant ses meetings,il affirmait qu’il battrait ses adversaires d’un score remarquable et s’est fait.

Cette promesse, le fils du village de Dah dans la sous-préfecture de Bangolo est sur le point de la tenir malgré quelques détails de mauvais perdant. Mais sur la base de quels arguments tirait il cette assurance ?

Le premier argument le plus évident est relatif au candidat lui-même et sa connaissance de la région du Guemon. D’aucuns ne diront « il ne connait pas le Guemon, le Guemon ne le connait pas », bien au contraire il est celui qui est à la base de ce Guemon nouveau.

La deuxième raison repose sur l’expérience et l’implantation du président sortant du conseil régional du Guemon, fils de Dah à Bangolo : il a battu à il y 5 ans déjà, le président sortant Evariste Meambly malgré une reprise.

Troisièmement, la division au sein de l’opposition (PPA-CI – PDCI) et les nombreux candidats indépendant face à lui qui a suit seulement en cinq ans redonné vie à la région du Guemon .

Le quatrième argument et très essentiel d’ailleurs c’est l’alliance du RHDP et le FPI dans le cadre de ce scrutin. Une alliance pris à bras le corps pas le premier responsable régional du parti socialiste, Docteur Tahou Thierry fils de kouibly qui était plein d’engagement et de détermination pour la victoire du président sortant du conseil régional du Guemon.

Et en fin de compte, la réalisation d’une bonne campagne électorale par le président sortant du conseil régional du Guemon, Serey Doh selestin.

Au regard de ces quatre arguments décisifs, il était apparent que les huit autres candidats n’avaient aucune chance de s’en sortir et les résultats sont là pour l’attester malgré le rêve de ceux qui pensent encore à une probable reprise dans le toute la région du Guemon, avant la décision du conseil d’État prévue le jeudi 28 Septembre 2023.

13000 voix de différence entre Adjaro et Billaud Daniel c’est énorme, si le pouvoir revenait au vainqueur de donner les 2000 voix à celui qu’il veut il était évident que le candidat du RHDP donnerait à son second Billaud Daniel même si cela ne changera en aucun cas le résultat le donnant vainqueur du scrutin du 02 septembre dernier.

Sur la base des documents reçus par le conseil d’État, il n’est point doute que le rêve de huit gros dormeur sera brisé ce jeudi, il serait mieux de penser au remboursement pour ceux qui ont pris crédit pour la campagne du 2 septembre dernier et déconseillé ceux qui songeraient à en prendre sous prétexte d’une éventuelle reprise.

Silvere Bossiei

Articles liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,000FansJ'aime
900SuiveursSuivre
11,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Articles récents