25 C
Abidjan
mercredi, juillet 17, 2024
spot_img

Cameroun : Brenda Biya entre Amour et Controverse, une Rupture Inattendue

Un peu plus d’une semaine après son coming-out, Brenda Biya, la fille du Président camerounais Paul Biya, continue de faire parler d’elle sur les réseaux sociaux. Sa relation avec la mannequin brésilienne de 25 ans, Layyons Valença, a été au centre de toutes les attentions. Dans une interview accordée au journal Le Parisien le mercredi 9 juillet, Brenda a dévoilé les détails de cette histoire d’amour qui dure depuis huit mois.

Une Histoire d’Amour Cachée

« Je l’ai déjà amenée trois fois au Cameroun, mais sans jamais vraiment dire qui elle était pour moi », confie Brenda Biya. Cette déclaration a été une révélation pour beaucoup, soulignant le défi de vivre ouvertement une relation de même sexe dans un pays où l’homosexualité est encore illégale. À 26 ans, Brenda a lancé un appel fort à ceux qui se trouvent dans la même situation qu’elle : « Il y a plein de gens dans la même situation que moi qui souffrent à cause de ce qu’ils sont. Si je peux leur donner de l’espoir, les aider à se sentir moins seuls, si je peux envoyer de l’amour, j’en suis ravie. »

Un Message de Changement

Brenda Biya a également critiqué la législation camerounaise qui pénalise les relations de même sexe, précisant que cette loi existait avant l’arrivée au pouvoir de son père. « Je la trouve injuste et j’ai l’espoir que mon histoire la fasse changer. Les mentalités évoluent au Cameroun, notamment chez la jeune génération. C’est peut-être trop tôt pour qu’elle disparaisse complètement, mais elle pourrait être moins stricte. On pourrait d’abord supprimer la peine de prison », a-t-elle suggéré.

Une Rupture Inattendue

Cependant, le bonheur de Brenda Biya a été de courte durée. Le jeudi 10 juillet, elle a annoncé sur Instagram sa séparation avec Layyons Valença. « Je pensais consolider notre relation avec ce post… Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu », a-t-elle expliqué. Dans une révélation choquante, elle a affirmé : « C’était une ancienne prostituée… Je suis convaincue qu’elle a été pistonnée pour me nuire à moi et ma famille. » Elle a également supprimé la photo d’elle embrassant sa compagne, qui avait été accompagnée d’une déclaration d’amour.

Réactions et Controverses

La sortie médiatique de Brenda Biya a provoqué une vive réaction au Cameroun, notamment du mouvement Debout contre la Dépénalisation de l’Homosexualité dans notre Pays (DDHP). Son président, Patrice Christ Guidjol, a porté plainte contre Brenda Biya le mercredi 9 juillet auprès du procureur du Tribunal de première instance de Yaoundé pour « promotion et incitation à la pratique d’homosexualité ».

Brenda Biya a réussi à attirer l’attention sur un sujet délicat et à susciter un débat national sur l’acceptation et la législation de l’homosexualité au Cameroun. Son coming-out et sa relation avec Layyons Valença ont mis en lumière les défis auxquels sont confrontées les personnes LGBTQ+ dans le pays. Bien que sa relation ait pris fin, l’impact de ses déclarations continue de résonner, offrant une lueur d’espoir pour un avenir plus tolérant et inclusif.

Gnohou Maxime Keller

Articles liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,000FansJ'aime
900SuiveursSuivre
11,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Articles récents