27 C
Abidjan
samedi, mai 25, 2024
spot_img

Affaire un préfet aux côté d’une candidate du RHDP, voici la vérité!

Le vendredi 08 juillet 2023, la candidate du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) aux régionales dans le cavally, Anne Désirée Ouloto était à Blolequin pour informer les populations de sa candidature.

À Bloléquin le vendredi 07 juillet 2023, la candidate du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix s’est entretenue avec les chefs traditionnels, afin d’obtenir leurs bénédictions en présence du préfet du département de Blolequin, monsieur Gilbert Gué Gbagbeu.

Elle a partagée avec les chefs son ambition pour le développement du département avant de les inviter à faire confiance au RHDP et à s’inscrire dans la dynamique de développement impulsée par le Président de la République, S.E.M, Alassane Ouattara.

La grande question c’est pourquoi choisir la résidence de l’autorité administrative pour tenir cette rencontre sachant très bien que le corps préfectoral est astreint de participer à une activité politique en cette période électorale ?
En réponse certaines sources concordantes révèlent que la candidate Anne Désirée Ouloto aurait afficher son indignation lorsqu’elle a apprise que la rencontre se tiendrait à la résidence du préfet mais il était déjà tard pour faire marche arrière.
Encore là une autre question trottine dans l’esprit de l’observateur impartial. Avant l’arrivée de la candidate, son service de protocole n’était t’il pas informé du lieu de la rencontre ?
Pourquoi l’équipe de protocole de la présidente sortant du conseil régional du cavally présente à Blolequin depuis 11h30 avant l’arrivée de la ministre Anne Désirée Ouloto à 16h30 n’a pas daigné changé le lieu de la rencontre ?

Pourquoi monsieur le gouverneur pour rendre les civilités à la présidente du conseil régional et non la candidate ne s’est pas limité au bureau à la préfecture ?

Voici en réalité la preuve que monsieur le préfet s’est belle et bien comporté comme un homme politique.

Contrairement à l’article de presse paru dans le journal l’essor proche du pouvoir, expliquant la raison de la présence du préfet aux côtés de la candidate pour le financement des projets des jeunes qui est en réalité n’est pas vrai.

D’abord, après que la candidate du RHDP ai annoncé sa candidature devant les chefs traditionnels, elle a mis le cap sur les villages de Diboke et Tinhou toujours avec le préfet à ses côtés. Y était il encore pour le lancement d’un projet dans lesdits villages jusqu’à à 23h00?

Pour le sujet qui attire plus notre attention, la présence du préfet aux côtés de la présidente de la région du cavally au foyer des jeunes pour selon le confrère du journal l’essor participer à la cérémonie de remise de chèques pour le financement des jeunes à hauteur de 1,6 milliards là encore un fait remarquable inscrit le confrère en faux.

Dans l’article le confrère parle de 1,6 milliards de francs CFA pourtant la ministre elle parle de 59 jeunes de la région bénéficiaires à hauteur de 115 millions de francs CFA, d’où le confrère à sortie ce montant exorbitant qui est loin des dires de Anne Désirée Ouloto ?
Voici les détails concernant ce financement : le programme de financement d’activités génératrices de revenus au profit des jeunes est une réalité dans notre Région.

𝐀 𝐜𝐞 𝐭𝐢𝐭𝐫𝐞, 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝟓𝟗 𝐩𝐫𝐨𝐣𝐞𝐭𝐬 𝐝𝐞𝐬 𝐣𝐞𝐮𝐧𝐞𝐬 𝐚̂𝐠𝐞́𝐬 𝐝𝐞 𝟏𝟖 𝐚̀ 𝟒𝟎 𝐚𝐧𝐬 𝐨𝐮 𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐠𝐫𝐨𝐮𝐩𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐬, 𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐚𝐧𝐭 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥’𝐞𝐧𝐬𝐞𝐦𝐛𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐯𝐢𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐯𝐢𝐥𝐥𝐚𝐠𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐫𝐞́𝐠𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐂𝐚𝐯𝐚𝐥𝐥𝐲, 𝐛𝐞́𝐧𝐞́𝐟𝐢𝐜𝐢𝐞𝐫𝐨𝐧𝐭 𝐝’𝐮𝐧 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐠𝐥𝐨𝐛𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝟏𝟏𝟓.𝟎𝟎𝟎.𝟎𝟎𝟎 𝐅 𝐂𝐅𝐀, 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐚 𝐫𝐞́𝐚𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐩𝐫𝐨𝐣𝐞𝐭𝐬.

Ce financement est réparti comme suite:

𝐆𝐔𝐈𝐆𝐋𝐎 : 𝟐𝟒 𝐝𝐨𝐬𝐬𝐢𝐞𝐫𝐬 𝐯𝐚𝐥𝐢𝐝𝐞́𝐬
𝐁𝐋𝐎𝐋𝐄𝐐𝐔𝐈𝐍 : 𝟏𝟐 𝐝𝐨𝐬𝐬𝐢𝐞𝐫𝐬 𝐯𝐚𝐥𝐢𝐝𝐞́𝐬
𝐓𝐀𝐈̈ : 𝟏𝟑 𝐝𝐨𝐬𝐬𝐢𝐞𝐫𝐬 𝐯𝐚𝐥𝐢𝐝𝐞́𝐬
𝐓𝐎𝐔𝐋𝐄𝐏𝐋𝐄𝐔 : 𝟏𝟎 𝐝𝐨𝐬𝐬𝐢𝐞𝐫𝐬 𝐯𝐚𝐥𝐢𝐝𝐞́𝐬

Ces financements, vont de 1.500 000 FCFA à 3.500 000 FCFA par projets .

Concernant le préfet,entant que autorité administrative qui était sensé prendre la parole pour exhorter les jeunes bénéficiaires à bien gérer les sommes mises à leurs dispositions, pourquoi la parole n’a pas été donné à monsieur Gbagbeu Gué Gilbert ?
La deuxième preuve qui prouve que le préfet à bel et bien ignoré la décision de son patron monsieur le ministre de l’intérieur et de la sécurité et était aux côtés de la candidate du RHDP et non de la présidente de la région c’est le discours politique de Anne Désirée Ouloto invitant les jeunes et les femmes à faire le choix des candidats du rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) pour le développement de la région.
À travers ce discours doit on pensé à une cérémonie de lancement de projet de jeunes ?
Non et non monsieur le préfet à bel et bien afficher la tenue du militant et non de monsieur le gouverneur de département.
Le troisième fait qui prouve que monsieur Gbagbeu Gué Gilbert ancien chef de cabinet du ministre de l’intérieur et de la sécurité, était aux côtés de la candidate c’est sa présence à Doké, là encore c’était pour quel projet ?

Au cours des trois jours de visite de Anne Désirée Ouloto à Blolequin, pourquoi monsieur le préfet n’a t’il pas assister à la cérémonie de remise des équipements du nouveau centre de santé de Douandrou là où sa présence était plus que nécessaire ?

Pour rappel, pour avoir encourager les candidatures féminines, Suzanne Béhé née Guei Douegnino, sous préfet de Mahapleu a été demise de ses fonctions alors pourquoi jusqu’ici monsieur le préfet n’est pas encore inquiété pourtant son attitude est plus flagrante que celle de Madame le sous-préfet ?

Les élections municipales et régionales sont prévues le 02 septembre prochain sur toute l’étendue du territoire ivoirien avec en compétition tous les grands partis politiques du pays et plusieurs indépendants.

Charles Kpato

Articles liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,000FansJ'aime
900SuiveursSuivre
11,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Articles récents