25 C
Abidjan
mercredi, juillet 17, 2024
spot_img

Région du Cavally : Élections locales couplées de 2023

Le déferlement des ministres de la République, le signe indien de la fébrilité des candidats RHDP face aux candidats de l’opposition

A quelques jours du 25 août 2023, date de lancement officiel des campagnes électorales couplées de septembre prochain, la trouille semble nager à dos large dans le fleuve des candidats du parti au pouvoir, le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), dans la Région du Cavally.

Un fait corroboré le week-end dernier, par les déferlements incessants des Ministres RHDP à Guiglo, Blolequin et Toulepleu pour co-animer des meetings avec Anne Ouloto et les autres candidats RHDP.

Les Ministres Belmonde Dogo, Adjoumani Kouassi, Flindé Albert et Albert Mabri Toakeusse étaient à Guiglo le week-end dernier pour soutenir les candidats du RHDP aux élections municipales et régionales couplées de septembre prochain.

Des ballets politiques publics incessants des Ministres de la République de Côte d’Ivoire, tous issus du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) dans la Région du Cavally, aux côtés des candidats du parti au pouvoir qui en disent long sur leurs inquiétudes face aux candidats de l’opposition politique significative conduits par le Ministre Hubert Oulaye, candidat du PPA-CI/PDCI-RDA aux élections régionales de 2023.

Un fait qui contraste d’ailleurs avec tous les discours ambiants tenus dans la presse relatifs aux revirements des militants de l’opposition et le pléthore de moyens dont disposent les premiers face à leurs adversaires, tous issus de l’opposition, donc loin du beurre et du luxe patent qui entourent la gestion du pouvoir d’État (Suivez mon regard). En mobilisant le Ministre-Gouverneur Albert Flindé, l’ex-Ministre d’État Albert Mabri Toakeusse, les Ministres d’État Adjoumani Kouassi et Belmonde Dogo pour des activités sociales de séduction très tardives notamment les dons dans des familles et le don d’ ambulances à Bédy-Goazon et méo, la Ministre-candidate Anne Ouloto et ses camarades du RHDP du Cavally laissent entrevoir des signaux très clairs: la peur bleue de la forte coalition politique constituée par le PDCI-RDA/PPA-CI.

Les appels des jokers politiques Mabri Toakeusse et Flindé suffiront-ils pour rallier la grande communauté Yacouba résidant dans le Cavally ?

Le « papillonnage politique » de Mabri Toakeusse ne lui a-t-il pas arraché les différentes cautions que le peuple Dan lui accordait assez après le décès du Général Robert Guéi, père fondateur de l’UDPCI?
Fasse Dieu que les candidats du RHDP dans le Cavally ne piochent pas dans l’eau tout comme ceux du Guémon qui ont été déçus de la piètre prestation du Ministre-Gouverneur Legré Philippe courant 2023.

Reine Gauze,
Correspondant Régional

Articles liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,000FansJ'aime
900SuiveursSuivre
11,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Articles récents