25 C
Abidjan
mercredi, juillet 17, 2024
spot_img

RDC : La Première Ministre Judith Suminwa Visite les Déplacés à Goma et Affirme la Fermeté de Kinshasa face au Rwanda

En mission dans l’est de la République démocratique du Congo, la Première ministre Judith Suminwa a visité jeudi les personnes déplacées à Goma, une région lourdement affectée par le conflit avec les rebelles du M23. Ce déplacement survient dans un contexte tendu, marqué par un tir d’obus en mai dernier ayant causé la mort de 35 civils selon les autorités congolaises. Lors de cette visite, la Première ministre a réaffirmé la position intransigeante de la RDC : aucun dialogue ne sera engagé avec le Rwanda.

Une Situation Humanitaire Critique

Depuis le début des affrontements avec le M23, Goma est devenue un lieu de refuge pour des milliers de personnes fuyant les violences. Les camps de déplacés sont surpeuplés, et les conditions de vie y sont extrêmement précaires. La visite de Judith Suminwa avait pour but de témoigner de la solidarité du gouvernement envers ces populations durement éprouvées et de réévaluer les besoins humanitaires sur le terrain.

Les Conséquences du Conflit

Le conflit avec les rebelles du M23, un groupe armé actif dans la région, a provoqué une crise humanitaire sans précédent. Le tir d’obus de mai dernier, qui a tué 35 personnes, est un rappel brutal de la violence qui règne dans l’est de la RDC. Cet incident a intensifié les tensions entre Kinshasa et Kigali, chaque camp accusant l’autre de soutenir les rebelles.

Une Position Inflexible face au Rwanda

Lors de sa visite, Judith Suminwa a été catégorique : la RDC ne négociera pas avec le Rwanda. Cette déclaration fait suite à des accusations persistantes selon lesquelles Kigali soutiendrait le M23, ce que le Rwanda a toujours nié. « La République démocratique du Congo ne se laissera pas intimider et n’engagera aucun dialogue avec un voisin qui soutient des actions déstabilisatrices sur notre territoire », a affirmé la Première ministre devant un public de déplacés et de médias locaux.

Renforcement de la Sécurité et de l’Aide Humanitaire

La Première ministre a également annoncé un renforcement des mesures de sécurité dans la région. Des contingents supplémentaires de l’armée congolaise (FARDC) seront déployés pour protéger les civils et repousser les incursions rebelles. En parallèle, Judith Suminwa a promis une augmentation significative de l’aide humanitaire, notamment en matière de nourriture, de soins médicaux et d’abris.

Appel à la Communauté Internationale

La RDC appelle également la communauté internationale à accroître son soutien pour faire face à cette crise. Le gouvernement sollicite une aide accrue de la part des organisations humanitaires et des partenaires internationaux pour répondre aux besoins urgents des déplacés et stabiliser la région.

Une Vision pour l’Avenir

Judith Suminwa a conclu sa visite par un message d’espoir et de résilience. Elle a encouragé les déplacés à ne pas perdre espoir et a promis que le gouvernement ferait tout son possible pour rétablir la paix et la sécurité dans l’est de la RDC. « Notre priorité est de garantir la sécurité de chaque Congolais et de reconstruire notre nation, malgré les défis auxquels nous sommes confrontés », a-t-elle déclaré.

La visite de la Première ministre Judith Suminwa à Goma et sa position ferme contre toute négociation avec le Rwanda envoient un message clair : la RDC est déterminée à défendre sa souveraineté et à protéger ses citoyens contre les agressions extérieures. Alors que le conflit avec le M23 continue de faire des ravages, la solidarité et l’action résolue du gouvernement congolais sont plus cruciales que jamais pour surmonter cette crise.

Gnohou Maxime Keller

Articles liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,000FansJ'aime
900SuiveursSuivre
11,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Articles récents