25 C
Abidjan
mercredi, juillet 17, 2024
spot_img

Côte d’Ivoire : une maladie d’origine inconnue frappe encore la région de Bouaké

Selon une source hospitalière, dix enfants, entre 5 et 12 ans, sont morts depuis dimanche. Neuf personnes sont encore hospitalisées.

Une nouvelle tragédie dans le centre du pays. Dix enfants âgés de 5 à 12 ans sont décédés des suites d’une maladie d’origine inconnue. Victimes de fortes « convulsions », de « diarrhées » et de « vomissements », les victimes ont sombré dans le coma avant de décéder.

Jusqu’à 76 personnes ont été hospitalisées au CHU de Bouaké. La majorité de ces patients a désormais quitté l’établissement de santé. Neuf d’entre eux sont encore sous surveillance, dont une personne placée en réanimation et deux femmes enceintes.

Selon des sources médicales, tous auraient consommé « une bouillie de maïs » à Niangban, un village situé à une trentaine de kilomètres au sud de Bouaké.

Aux mois de décembre et janvier derniers, au moins seize personnes originaires du village de Kpo-Kahankro, à 20 km de Niangban, avaient perdu la vie à la suite d’une maladie mystérieuse.

Les villageois accusaient en premier lieu un fétiche d’être à l’origine d’un mal mystique. Le ministère de la Santé, lui, avait conclu à une contamination au clostridium, une bactérie retrouvée sur un fétiche enterré dans le village.

« Ce sont les mêmes symptômes, nous pensons qu’il s’agit du même phénomène », indiquait lundi à RFI une source médicale qui soupçonne qu’un pesticide soit à l’origine de ces hospitalisations. Lundi, une équipe d’enquête scientifique de l’INHP s’est rendu à Bouaké.

Silvere Bossiei pour Diaspotv

Articles liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTEZ CONNECTE

4,000FansJ'aime
900SuiveursSuivre
11,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Articles récents