Côte d’Ivoire: à Gagnoa, au CHR et au lycée 1, il se passe des choses bizarres à vérifier.

0
38

A Gagnoa, il se passe des choses à vérifier dans les établissements scolaires et au CHR.

Pensant parer à d’éventuelles grossesses en milieu scolaire, le lycée 1 de Gagnoa, fait prendre des contraceptifs à toutes les filles de l’établissement, sans exception d’âge et dans le CHR de la ville, des bébés meurent par cascade. Ce qui se passe à Gagnoa, la ville natale du président Gbagbo, n’est pas du tout reluisant et pour cause les responsables du lycée I de Gagnoa, de commun en accord, ont décidé de faire prendre des pilules à toutes les filles de cet établissement, parmi, lesquelles des mineures.

M. Michel, parent de la petite Sonia (nom d’emprunt) réside au Maroc, nous a saisi ce matin, pour nous informer de ce qui se trame dans le lycée1 de Gagnoa, où fréquente sa fille de 12 ans. Sa fille Sonia de 12 ans, a été surprise par une amie, entrain d’avaler un comprimé, pourtant pas malade. La petite de M. Michel qui réside au Maroc a décidé que sa fille, la rejoigne à son lieu de résidence.

Il entreprend des démarches consulaires. Ce lundi, sa fille a rendez-vous pour l’établissement de son passeport. Sa mère, étant opérée et incapable de subvenir à ses besoins et à son éducation à Gagnoa, Michel décide de passer à la vitesse supérieure. C’est ainsi, qu’il demande à une amie de l’aider dans ce sens. C’est à Abidjan que cette dernière, va faire cette grosse surprise de voir que vers 18H d’Abidjan, la fille se cache pour avaler son comprimé. La dame, l’amie à son père, lui demande de quoi elle souffre pour prendre à son âge, ce comprimé, c’est là, que la petite va passer aux aveux.

Les responsables du lycée1 de Gagnoa ont décidé de soumettre toutes les filles peu importe leur âge à prendre des contraceptifs pour éviter les grossesses non désirées et les effets néfastes des pédophiles qui rodent dans la ville. La question qui se pose, est ce que le ministère de l’éducation nationale est-il informé de cette grave décision prise par le lycée1 de Gagnoa ? Est-ce qu’à cet âge, 12 ans, une fillette peut-elle commencer à prendre des pilules ? Quels seront les risques à la longue sur la future fécondité de la mineure, quand elle aura sa maturité ? Autant d’inquiétudes exprimées par le papa de Sonia, dont nous n’avons pas la réponse.

A Gagnoa, vers mi-août 2019, on a retrouvé 25 bébés morts dans des conditions bizarres au CHR de ladite ville. Qu’est ce qui se passe réellement dans la région du Fromager ?

Joël ETTIEN Businessactuality.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici